pour aller plus loin

appel de candidatures

Relief lance le projet Pour aller plus loinune initiative pour soutenir les organismes en santé mentale durant la COVID-19. Grâce à un financement reçu de Bell Cause pour la cause, Relief invite les organismes en santé mentale à soumettre leur candidature pour obtenir une trousse de démarrage gratuite permettant d’offrir des ateliers d’autogestion. La priorité sera accordée aux organismes provenant des cinq régions suivantes :  

  • Centre-du-Québec 
  • Côte-Nord 
  • Estrie 
  • Mauricie 
  • Nord-du-Québec 


La  
trousse de démarrage  comprend : 

  • La formation et les guides d’animation pour les intervenants 
  • L’accès à une plateforme d’apprentissage en ligne pour offrir des ateliers virtuels  


date limite de dépôt des candidatures : le jeudi 30 septembre 2021, à 23 h 59. 

Soumettre une candidature

 

la santé mentale au temps de la COVID-19

Comment outiller les personnes à faire face à leurs difficultés ? Comment redonner l’espoir, stimuler l’entraide ? 

Les ateliers d’autogestion sont un moyen d’y parvenir. 

Les études se multiplient pour documenter les impacts psychosociaux de la pandémie. En septembre dernier, une enquête de l’Université de Sherbrooke révélait que l’anxiété et la dépression touchaient un grand nombre de personnes dans les régions sociosanitaires représentées comme la Mauricie, le Centre-du-Québec et l’Estrie. Les organismes en santé mentale et leurs partenaires sont nombreux à chercher des façons d’adapter leurs services dans pareil contexte.

 

5 raisons d'offrir des ateliers d'autogestion

  1. Bénéficier d’un outil « clés en main » validé et du soutien pour démarrer votre atelier.
  2. Faire partie d’un vaste réseau de partenaires
  3. Faire former gratuitement des membres de votre équipe sur l’autogestion. 
  4. Proposer une démarche efficace pour aider les personnes vivant avec l'anxiété, la dépression ou la bipolarité. 
  5. Rejoindre les personnes, peu importe le lieu où elles se trouvent dans votre région avec l’accès à une plateforme pour offrir l’atelier en virtuel. 

 

qu'est qu'un atelier d'autogestion ?

Relief a conçu les ateliers d’autogestion pour soutenir le pouvoir d’agir des personnes qui vivent avec l’anxiété, la dépression ou la bipolarité. La conception et la validation des ateliers ont exigé 14 000 heures de travail et ont fait l’objet d’une revue par  42 membres des comités d’experts. Le contenu et les outils suivent les guides de pratique issus de la recherche et des savoirs scientifiques.  À ce jour, cinq ateliers d’autogestion sont disponibles en français et le seront bientôt, en anglais également : 

Depuis sa création en 2010, plus de 500 personnes ont suivi un atelier d’autogestion dans le but de reprendre du pouvoir sur leur santé. Les ateliers sont maintenant offerts dans plus de 50 villes grâce à un réseau de partenaires. 

en savoir plus sur les ateliers d’autogestion

comment soumettre votre candidature ?

  1. Vérifiez l’admissibilité de votre organisme en consultant les modalités de participation ci-dessous. 
  2. Assurez-vous de répondre aux critères pour maximiser vos chances d’être choisi :
    •  Accessibilité, qualité, récurrence : Démontrez que vos ateliers seront accessibles au plus grand nombre possible de personnes et de façon récurrente. 
    • Collaborations et partenariats encouragés : Soumettez votre demande en collaboration avec d’autres organisations de votre région, pour assurer le succès de la mise en place de vos ateliers.
  3. Remplissez le formulaire de demande et acheminez-le avant le jeudi 30 septembre 2021 à 23 h 59. 
 
 

documents à télécharger en format .pdf :

 

besoin d'information ?

L’initiative vous intéresse, mais vous hésitez à soumettre la candidature de votre organisme ?

Écrivez-nous

Appelez-nous

 

rappel des dates importantes

Lancement du projet Mardi 27 octobre 2020
Session d'information en ligne Mercredi 18 novembre 13 h
Date limite de dépôt des candidatures Jeudi 30 septembre 2021 23 h 59
Formations sur le soutien à l'autogestion

Jeudi 9 septembre 2021, de 9 h à 17 h

Jeudi 16 septembre 2021, de 9 h à 17 h

Jeudi 14 octobre 2021, de 9 h à 17 h
Jeudi 18 novembre 2021, de 9 h à 17 h
Autres dates à confirmer

foire aux questions 

formation sur le soutien à l'autogestion

En quoi consiste la formation? 

La formation est d’une durée de 7 heures et vise à introduire les concepts et les fondements du soutien à l’autogestion de la santé mentale. Elle privilégie une approche théorique de type magistral, à laquelle s’ajoutent des mises en situation tirées du contenu des ateliers d’autogestion. 


Pourquoi une formation est-elle requise pour animer les ateliers d’autogestion? 

On veut s’assurer que l’atelier est offert tel que conçu au départ, quel que soit l’endroit au Québec ou l’organisation qui le dispense. Les ateliers d’autogestion ont fait l’objet d’un processus de validation de contenu par un comité d’expert-e-s en suivant des étapes rigoureuses. 



ateliers d'autogestion

Qu’est-ce que l’autogestion? 

L’autogestion comprend toutes les actions qu’une personne peut mettre en place pour reprendre du pouvoir sur sa santé mentale par l’adoption de comportements au quotidien qui diminuent ses symptômes, contribuent à prévenir les rechutes et améliorent son bien-être. L’approche proposée ne remplace pas les traitements conventionnels, mais peut s’avérer un complément des plus pertinents à la psychothérapie et à la pharmacothérapie.


En quoi consiste un atelier d’autogestion concrètement? 

L’atelier d’autogestion est une intervention psychoéducative de groupe. Chaque atelier d’autogestion est composé de 10 à 15 participant-e-s et dure 10 à 12 semaines avec une rencontre de 2h30 par semaine. On propose aux participant-e-s des exercices et réflexions à faire à la maison, des échanges en groupe et des ressources divisées par thème.


À qui s’adressent les ateliers d’autogestion? 

  • Toute personne âgée de 18 ans et plus vivant avec l’anxiété, la dépression ou la bipolarité. Aucun diagnostic n’est requis, à l’exception de l’atelier Vivre avec la bipolarité. 
  • Le niveau d’intensité des symptômes peut être très variable, de léger à sévère. 
  • La personne doit identifier que les signes et manifestations d’anxiété, de dépression ou de bipolarité affectent suffisamment son bien-être et son fonctionnement pour justifier de consacrer un total de 25 heures dans une démarche de groupe.

Quel est le nombre de participant-e-s requis pour offrir un atelier d’autogestion? 

On recommande de démarrer un groupe entre 8 et 15 participant-e-s afin de pouvoir reproduire l’effet de groupe souhaité malgré quelques abandons en cours de route.



animation des ateliers

Qui peut animer les ateliers? 

Les professionnelles et professionnels de la santé mentale tels que les psychologues, travailleuses et travailleurs sociaux, psychoéducatrices et psychoéducateurs, ergothérapeutes, infirmières et infirmiers ainsi que des intervenantes et intervenants dûment formés peuvent animer nos ateliers d’autogestion. Il peut aussi être tout à fait indiqué d’offrir une co-animation entre une professionnelle ou un professionnel et un-e pair-e aidant-e certifié-e. On vous invite à consulter le profil recommandé.


Pourquoi la co-animation est-elle requise? 

La co-animation est recommandée en plus d’être la pratique courante pour une majorité de programmes comprenant des interventions de groupes récurrentes dans le domaine de la santé mentale. La co-animation facilite notamment la gestion des situations difficiles au sein du groupe. 


 

technologie et équipement

Est-ce que la plateforme de Relief offre la possibilité d’organiser des rencontres par vidéoconférence ?

La plateforme de Relief permet d’héberger les contenus de l’atelier d’autogestion. En d’autres mots, elle remplace le matériel imprimé (le guide d’animation et les fascicules) en plus d’avoir des fonctionnalités spécifiques pour faciliter l’apprentissage en ligne pour les participant-e-s, et l’animation pour les intervenant-e-s. Aucune application de vidéoconférence n’est intégrée dans la plateforme. Chaque organisation doit donc se doter de la technologie pour pouvoir tenir les rencontres virtuelles.  Le choix de la plateforme de vidéoconférence est laissé à la discrétion de chaque organisation.